Giselle – Ballet Classique de Saint Petersbourg

München

  • Carl-Orff-Saal 
  • 29 March 2020  19:30 

Wurzburg 

  • Congress Centrum WÜRZBURG
  • 24 March 2020 Tuesday, 19:30

Geneva 
Bâtiment des Forces Motrices
22 March 2020, Monday, 18:00

Francais

Ballet Classique de Saint Petersbourg

GISELLE

Ballet romantique en 2 actes

Musique Adolphe Adam

Livret : Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges et Théophile Gautier. Chorégraphie : Jean Coralli, Jules Perrot, Marius Petipa; Décors Evgeny Gurenko; Costumes Vera Poludova; 

Directeur artistique Andrei Batalov.

Giselle est considérée comme l’archétype du ballet romantique, point culminant d’une époque où créatures magiques, fantômes et fées peuplaient les scènes de danse et dans laquelle l’image idéale de la ballerine, en tutu délicat flottant sur de la dentelle, était à jamais frappée. Créé à Paris en 1841 sous le titre Giselle ou Les Wilis.

Interpréter le rôle de Giselle, c’est le rêve de toutes les danseuses. Une exposition retrace en ce moment l’histoire de ce grand ballet, le plus romantique et le plus célèbre de tous les ballets. “Giselle” est l’un des ballets les plus célèbres de l’histoire de la danse. Depuis 160 ans, ce spectacle est régulièrement représenté dans tous les pays du monde. L’œuvre est toujours l’un des ballets les plus réussis, offrant au public, avec son deuxième “acte blanc”, la quintessence du ballet romantique, à la technique irréprochable, aux formes strictement géométriques du corps de ballet et à des danseurs apparemment sans poids.

Les Wilis sont des jeunes femmes décédées avant leur mariage. Cependant, alors que l’esprit de danse continue dans leurs cœurs morts, leurs esprits quittent leurs tombes la nuit pour danser à un carrefour. S’ils parviennent à gagner leur vie, alors ils dansent avec lui si longtemps et comme un fou, jusqu’à ce que le corps tombe.

À ce jour, la Giselle est l’un des rôles les plus recherchés par les ballerines classiques.

Sankt Petersburger Klassisches Ballett   

GISELLE

Ballett in 2 Akten 

Musik Adolphe Adam

Libretto Théophile Gautier und Jules-Henri 

Vernoy de Saint-Georges

Choreographie

nach Jean Coralli, Jules Perrot, Marius Petipa

Bühnenbild   Evgeny Gurenko

Kostüme Vera Poludova 

Künstlerische Leitung Andrei Batalow 

Giselle gilt als Archetypus des romantischen Balletts, als Höhepunkt einer Epoche, in der Zauberwesen, Geister und Feen die Tanzbühnen bevölkerten und in der das Idealbild der Ballerina, im zarten Tutu auf Spitze schwebend, für immer geprägt wurde. Uraufgeführt im Jahr 1841 in Paris unter dem Titel Giselle ou Les Wilis. Das Werk bis heute zu den erfolgreichsten Balletten überhaupt, bietet es doch dem Publikum mit seinem zweiten „weißen Akt“ den Inbegriff des romantischen Balletts, mit makelloser Technik, streng geometrischen Formen des Corps de ballet und scheinbar schwerelosen Tänzerinnen. 

Die Wilis sind darin junge Frauen, die vor ihrer Hochzeit gestorben sind. Da jedoch die Tanzlust in ihren toten Herzen weiterschlägt, verlassen ihre Geister des Nachts ihre Gräber, um an Wegkreuzungen zu tanzen. Sollten sie dabei eines Lebenden habhaft werden, so tanzen sie so lange und wild mit ihm, bis dieser tot umfällt. 

Bis heute ist die Giselle eine der begehrtesten Rollen für klassische Ballerinen.